La malédiction du trône écarlate

Quand Korvosa gronde…

Le chaos règne dans la ville ; partout des cris, des gens qui courent… Les aventuriers interpellent un passant, pour essayer d’en savoir un peu plus sur ce qu’il se passe. C’est ainsi qu’ils apprennent que, pendant qu’ils réglaient son compte à leur vieil ennemi, le héraut du palais a annoncé la mort du roi Eodred.

La réaction du peuple ne s’est pas fait attendre ; la foule s’est rassemblée au pied du palais pour protester contre le couronnement d’Iléosa, épouse du défunt monarque. Des bandes de révolutionnaires et d’agitateurs convergent vers le palais, il semble que l’ont ait du faire appel à l’Ordre de la Pointe pour renforcer la garde, débordée.

Les aventuriers décident de prendre un repos bien mérité et de panser leurs plaies.

Tout le monde essaie de se reposer, mais, ce n’est pas si simple, avec l’agitation qui règne en ville. Agitation qui, du reste, ne sera pas vraiment retombée au matin. Quelque chose ne va pas à Korvosa, c’est évident ; la plupart des boutiques sont fermées, et on fait la file devant celles qui ne le sont pas.

Après avoir été au temple de Sarenraë le plus proche pour y installer les quelques « petits Lamms » restants – faire accepter les nouveaux pensionnaires n’a d’ailleurs pas été sans mal, Secoya a due négocier ferme – le groupe décide d’aller vendre leur butin et cherchent donc une échoppe.

En chemin, ils rencontrent une foule regroupée autour d’un prophète au rabais qui promet catastrophes et châtiments sous l’avènement de la nouvelle reine. Le vieil homme, sale et invalide, détourne son ire sur Secoya à l’instant où cette dernière entre dans son champ de vision. Descendu du tonneau qui lui servait de scène, il claudique vers la demi-elfe, suivi de son auditoire. Agrippé à elle, il lui prédit la fin de tout de Korvosa et de sa vie.

Partout, la garde de Korvosa et les Chevaliers Infernaux patrouillent et essaient d’endiguer les émeutes. La foule est agitée, les gardes de toute évidence éreintés. Les ragots sont nombreux ; un des plus inquiétant et des plus répandu est que le sénéchal du château – la personne la mieux placée pour organiser la succession du roi – aurait trouvé la mort au pied du palais, au début des émeutes.

Le groupe parvient néanmoins à touver une petite boutique ouverte. Le marchand leurs apprend que la broche trouvée chez Gaedren appartient à la Reine en personne, elle avait d’ailleurs offert il y a quelque mois, une forte récompense à quiconque la lui ramènerait. Voilà donc nos vaillant héros partis en direction du palais.

En chemin, les aventureirs rencontrent un sergent de la garde complétement ivre. Ils le reconnaissent comme étant Ga=rau Soldado, une petite célébrité locale.Désolé de le voir dans cet état, les aventurier décide de le dégriser avec une potion alchimique préparée par Aziris, les résultat ne sont cependant pas ceux escomptés, et Grau se retrouve avec la peau teintée de bleu pendant une douzaine d’heures. Aziris visiblement très honteuse, décide de veiller Grau jusqu’à son réveil. Peu de temps après Grau est de nouveau lui même et décide de rentrer à la citadelle assumer son poste, car l’alcool ne lui réussit pas…

Les aventuriers arrivent tant bien que mal au palais, mais Korvosa est en ébullition.

Comments

Regisrobert

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.